PA

Le Caravage

Le réalisme radieux

1597–1610

Mortellement ennuyé des plates imitations de Raphaël et de l’antique, qui faisaient tout le pauvre talent des peintres ses contemporains, Caravage arrêtait un mendiant au milieu de la rue, le faisait monter à son atelier et s’en servait pour peindre l’apôtre saint Matthieu. Son horreur pour le genre niais et élégant l’empêchait de corriger aucun des défauts que pouvait présenter la nature appauvrie du mendiant. Aussi son saint Matthieu fut-il refusé comme trop laid par l’église qui le lui avait commandé (il est aujourd’hui à Berlin).

Le réalisme radieux
David with the Head of Goliath, c.1600
Le réalisme radieux
The Supper at Emmaus, c.1600
Le réalisme radieux
Saint Catherine of Alexandria, c.1598
Le réalisme radieux
Martha and Mary Magdalene, c.1598
Le réalisme radieux
David with Goliath’s Head, c.1600
Le réalisme radieux
Crowning of Thorns, c.1603
Le réalisme radieux
Madonna of the Rosary, c.1603
Le réalisme radieux
The Crucifixion of Saint Andrew, c.1606
Le réalisme radieux
The Denial of Saint Peter, 1610
Le réalisme radieux
The Musicians, 1597
Le réalisme radieux
The Incredulity of the Apostle Thomas, c.1601
Le réalisme radieux
Salome receives the Head of John the Baptist, c.1600
Le réalisme radieux
Flagellation of Christ, c.1606
Le réalisme radieux
The Cardsharps, c.1595
Location: Europe
Movement: Baroque

Collection: Museo Nacional del Prado - The National Gallery - Thyssen-Bornemisza National Museum - Detroit Institute of Arts - Kunsthistorisches Museum Vienna - The Cleveland Museum of Art - The Metropolitan Museum of Art - Réunion des Musées Métropolitains Rouen Normandie - Kimbell Art Museum
Text: Stendhal, Mémoires d’un touriste, 1838


Posted: January 2021
Category: Painting

Source